La rage et l’orgueil

La Rabbia e l’Orgoglio a fait sensation en Italie (il fut vendu près d’un million d’exemplaires), comme le fit La Rage et l’Orgueil en France. Dans ce dernier pays, son contenu a hérissé. Après qu’un magazine hebdomadaire a publié des extraits, « le Mouvement Contre le Racisme et l’Amitié Entre les Peuples » (MRAP) a cherché à faire interdire le livre au motif qu’il était «une attaque cinglante islamophobe. » Fallaci déclara [avoir reçu] des menaces de mort. N’étant pas une mauviette, elle menaça de poursuivre le MRAP pour diffamation, mais cela s’est avéré inutile lorsque le juge a autorisé que le livre soit vendu.

Ecrit dans un style chauffé à blanc, La Rage et l’Orgueil rompt un long silence de dix ans que l’auteur s’était imposé, pour donner libre cours à ce qu’elle pense sur l’islam et les musulmans. Alors que Fallaci a une longue expérience de ces sujets (ayant fait sa fameuse interview de l’ayatollah Khomeiny et également écrit Inchallah, un roman sur les troupes italiennes stationnées au Liban en 1983), elle n’a pas la prétention d’être une spécialiste, et ce petit livre le dit très clairement.
Fallaci n’admire pas la civilisation islamique, qu’elle rejette d’un geste large de la main comme ayant laissé »quelques belles mosquées, mais pas de contribution à l’histoire de la pensée » et professant un mépris si profond pour les femmes que leur mort est « sans aucune importance ». Elle voit Oussama Ben Laden non pas comme un extrémiste, mais comme «la manifestation la plus récente » d’une réalité islamique qui date de 1.400 ans. Elle s’inquiète pour l’avenir de la civilisation occidentale («Muezzins à la place d’horloges, tchador et burqa remplaçant les mini-jupes, le lait de chamelle prenant la place du cognac»).

Note: Ce livre a été diffusé en ligne il y a une quinzaine d’années par le site AIPJ.net aujourd’hui fermé, avec l’accord de l’auteur aujourd’hui décédé.

Membres Actifs: Télécharger le livre ici

Pour devenir « Membre Actif » cliquer ici

1+

1 Commentaire

  1. Oriana Fallaci était une Dame, une pointure, résistante pendant la dernière Guerre (inter-européenne) maquisarde, décorée, de gauche, antifasciste sous le fascisme, pas 70 ans après, bref, un brevet de respectabilité, intouchable! jusqu’à ce qu’elle dézingue l’islam à grands coups de pelle! du coup patatras! ses livres sont l’objet d’attaques fielleuses (en France) par le MRAP, la LDH, la LICRAsse (les potes à Jaku) du coup, malgré son CV résistante-antifa-de-gauche-et-tout-ça, la voilà tricarde chez les « Biens pensants » (Traduc: les enculés mondains). Qu’on soit du même bord ou pas, elle méritait le respect dû à son courage, un courage dont elle a toujours fait preuve jusqu’à sa mort d’un cancer en 2006. Bientôt 12 ans. Et malgré ses cris d’alarme, les Italiens n’en ont pas tenu compte! aussi cons que des français. La situation n’a fait qu’empirer, comme chez nous. A part ça il n’y a pas eu de complot? hahaha…
    J’ai prêté « La Rage et l’Orgueil » ainsi que « La Force de la Raison »… on ne me les a jamais rendus, j’espère qu’ils circulent comme bouteilles à la mer? De là où elle se trouve, qu’elle reçoive mon salut!

    0

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.