Casino, Carrefour, tous collabos!

Les super et hypermarchés ont au moins une chose en commun: Leur goût pour tailler des pipes aux muz!

Casino d’un côté qui fait régulièrement des dons de plusieurs dizaines de milliers d’euros aux mosquées locales et dont voici un des reçus de l’ « Association des Habous et des Lieux Saints de l’Islam ». Ce don a t’il servi à financer l’achat de corans ou de chlorate de soude pour quelques mélanges détonnants, nul ne le saura jamais!

Carrefour d’un autre côté qui d’une part supprime sournoisement les symboles chrétiens de ses emballages mais d’autre part appose religieusement le croissant de l’islam sur les produits (de plus en plus nombreux) hallal?

Nul doute que la réponse à la lettre du député Valerie Boyer qui ose interpeller Carrefour sur ce problème vaudra son pesant de saindoux!

2+

7 Commentaires

  1. Ce qui explique, en partie, la répression musclée de l’état Francaoui à l’égard de ceux qui osent faire, rien qu’une tache, sur un mur de mosquée.

    0

  2. A côté de ça on met à pied une employée qui récupère une cacahouète. Ces grandes enseignes sont immondes. Collaborer avec l’occupant ne leur promet pas un avenir radieux à la libération. Au fait, Casino se serait honoré en envoyant ces 50000 euros pour les rescapés des Antilles. A vomir……

    0

  3. Une façon de lutter contre ces cupides ignares est de les intéresser à vigilance halal d’Alain de Peretti, vétérinaire, afin qu’ils puissent bénéficier du label suivez le coq qui est accompagné d’une publicité pour leur rayon boucherie . C’est peu mais c’est énorme pour lutter contre le halal et finalement l’Islam :

    Courriel : contact@suivezlecoq.fr ou contact@vigilancehallal.com tel : 09 67 24 38 68 ou 06 18 73 25 40

    1+

  4. C’est d’autant plus con que ce genre de racket ne rapporte rien à Casino… Mais un bon baratineur a du faire des mirobolantes promesses… Ce qui ressemble à un bakchich
    Les kollabos sont de bons pigeons !

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.