La France, Orange Mécanique

Coupable de décrire la situation quotidienne en francarabia, « La France, Orange Mécanique » de Laurent Obertone est maintenant disponible dans notre Librairie.

Le livre dont le titre fait référence au film « Orange mécanique » de Stanley Kubrick (1971) est basé sur des faits divers de la presse quotidienne régionale et montre l’aggravation de la violence dans la société française dans les années 2000-2010 où l’État français, en comparaison des années 1950 et 1960, quand l’Etat ne remplit plus le devoir de sécurité qui est le sien envers ses citoyens. Laxisme judiciaire et l’immigration massive, une description de la France d’aujourd’hui qui a bien entendu déclenché un scandale dans les merdia bien-pensants.

33+

18 Commentaires

  1. je vous conseille de lire ce livre : les secrets de l apocalypse.
    de gerard bodson , l apocalypse contient un message chiffré complexe et la clef qui permet de la déchiffrer, etonnament judicieuse, c est Jean lui meme qui nous la rend.
    il existe deux apocalypses litteralement imbriquées.
    la premiere evoque la periode la plus tourmentée de notre histoire;la seconde revele notre avenir , ouvre une bréche dans le mur du temps , pour nous permettre d entrevoir le futur , un futur bien plus terrifiant que toutes les atrocités commises au cours du troisieme reich .

    ayant lu le livre les chercheurs et scientifiques athées ou croyants , dechiffrent les evangiles par les chiffres , c est passionnant et surtout cela predit les evenements futurs , a lire …

    1+
  2. La France Orange mécanique , c’ est la France des crimes et délits qui font les « faits divers » plus ou moins médiatisés depuis une quarantaine d’ années , mais regroupés et détaillés comme pouvait le faire un journaliste consciencieux . C’ est bien que cela puisse mettre la réalité la plus pourrie en lumière .. dommage que ce livre ne soit lu généralement que par les convaincus .. les autres ne lisent pas , ne veulent pas lire , ne veulent pas savoir . Quand ça leur tombe sur la gueule ils sont sidérés .. trop tard .

    3+
  3. Excellent livre. Au début il y a quelques pages à sauter lorsqu’il énumère un par un les « faits divers » qui amènent la suite du livre.
    A lire de toute urgence.

    2+
  4. Mon commentaire sur le livre de Xavier RAUFER  »La France Orange Mécanique » :

    **********************************************************************************

    Je ne le connaissais pas, je ‘lai téléchargé, merci RL.

    Alors là, je ne vais pas faire dans nuance ni dans l’enculage de mouches.

    CE LIVRE EST REMARQUABLE A TOUS EGARDS.

    IL EST INDISPENSABLE DE LE LIRE ET DE LE FAIRE CONNAITRE A TOUS CEUX QUI NE LE CONNAISSENT PAS.

    FORME IRREPROCHABLE. CONTENU TERRIBLE, EFFRAYANT, DEMENTIEL. DES FAITS, DES FAITS PRECIS, A LA PELLE, AVEC DES REFERENCES DES NOMS, DES PREUVES PARTOUT.

    AUCUN APITOIEMENT CRIMINEL ENVERS LES RACAILLES DE TOUTE SORTE, DE TOUTES ESPECES.

    CE QU’ON APPREND DANS CE LIVRE EST NECEESSAIRE A TOUT PATRIOTE. RATEZ-EN UNE SEULE PAGE ET VOUS NE SAUREZ PAS TOUT !

    IL FAUT AVOIR LE COEUR BIEN ACCROCHE POUR LIRE UNE OEUVRE AUSSI MONUMENTALE, AUSSI DOCUMENTEE, AU CONTENU AUSSI DINGUE.

    TANT QUE VOUS N’AUREZ PAS LU CA, VOUS N’AUREZ ACUNE IDEEE DE LA SITUATION REELLE DE LA FRANCE, ET VOUS SEREZ TOUJOURS TROP AIMABLE EN PARLANT DES POLITICARDS, MEMES CEUX QUE VOUS NE DETESTEZ PAS TROP, CAR ILS SONT TOUS COMPLICES POUR CACHER CE QUE DEROULE XAVIER RAUFER AU ROULEAU COMPRESSEUR DU JOURNALISTE EXPERIMENTE QU’IL EST.

    AUCUN HUMAIN DIGNE DU NOM D’HUMAIN NE PEUT ETRE LE MEME AVANT ET APRES AVOIR LU CE LIVRE !

    RIEN QUE COMME LANCEUR D’ALERTE, CE LIVRE EST UNE OEUVRE D’UTILITE PUBLIQUE. JAMAIS JE N’AURAIS IMAGINE QUE LA SITUATION SOIT AUSSI POURRIE QUE CA !

    ET CE LIVRE REMET LES IDEES EN PLACE

    jE ME BORNERAI A UN SEUL EXEMPLE CAR TOUT RESUME DU LIVRE SERAIT FORCEMENT MALHONNETE, ON LE LIT EN ENTIER OU ON NE LE LIT PAS . VOICI DONC CET EXEMPLE :

    LE COUT TOTAL DES CRIMES ET DELITS CRADES EN FRANCE EST, TENEZ-VOUS BIEN :

    CENT QUINZE MILLIARDS D’EUROS PAR AN

    POUR COMPARAISON, LE COUT TOTAL ANNUEL DES RETRAITES, FONCTIONNNAIRES INCLUS EST

    TRENTE MILLIARDS PAR AN

    EN ANALYSANT LES CHIFFRES, XAVIER RAUFER DEMONTRE SANS CONTESTATION POSSIBLE QUE SI LES CRIMES ET DELITS ETAIENT RESTES AU NIVEAU D’AVANT 1960, NOTRE PAYS NE SERAIT PAS DU TOUT ENDETTE, IL SERAIT BENEFICIAIRE. VOILA OU NOUS A CONDUITS LA POLITIQUE DE L’EXCUSE, LA POLITIQUE DE MELENCHON ET DE TAUBIRATE.

    XAVIER RAUFER EXPOSE QU’IL FAUDRAIT 300 000 PLACES DE PRISON POUR RETABLIR L’ORDRE, NOUS N’EN AVONS PAS 60 000 DE CORRECTES !

    MA CONCLUSION UNIQUE / LISEZ-LE, SI VOUS NE L’AVEZ PAS LU, C’EST UN DEVOIR, UNE URGENCE ABSOLUE;

    ENCORE MERCI A RL D’AVOIR MIS CE DOCUMENT EXTRAORDINAIRE A NOTRE DISPOSITION

    P.S.

    quelle différence avec les pleurnichailleries humanitaires, chrétiennegémissanteslarmoyeuses du  »Camp des Saints » !
    pour ne pas sombrer, il nous faudra au minimum un dictateur éclairé inhumain, sans aucune pitié, qui dure au moins quinze ou vingt ans. On a un besoin urgent d’information, et de ce type d’information ! tout ce que vous lirez là-dedans nous est sciemment caché par la racaille politicarde.

    5+
    • Il me semble que le livre est de Laurent Obertone ! Xavier Raufer excellent criminologue n’ en est pas l’ auteur , même si sa contribution à la connaissance du crime est estimable . Et puis arrêter de taper sur Raspail , et de comparer ce qui ne l’ est pas . « La France Orange mécanique » est un constat sue des faits réels , Le Camps des Saints une fiction qui a 45 ans ! Plus près de nous « Le racisme anti-français » (de Fersan) était aussi un constat (faits réels) tout comme « la colonisation de l’ Europe » de Faye . Votre fixation sur Raspail est totalement déplacée et injustifiée .

      2+
      • @Equalizer

        Cher co-sociétaire de RL,

        merci de vous intéresser à mes mssg, je lis toujours les vôtres avecbeaucoup d’intérêt.

        Bien sûr, l’auteur en titre est bien Laurent Obertone, no comment.

        Permettez-moi de vous faire remarquer que votre dernière phrase :

         »Votre fixation sur Raspail est totalement déplacée et injustifiée . »

        n’est pas un jugement sur le livre de Raspail : c’est un jugement sur moi, dans lesquels le mot  »fixation » n’est pas flatteur.

        Je pense que nous ne sommes pas ici pour nous juger les uns les autres, d’ailleurs quelle qualité aurions-nous pour nous autoriser un tel comportement ?

        Je maintiens tout ce que ‘j’ai pu écrire sur le livre de Raspail, qui a fait perdre 45 ans à notre cause ant-immigrationniste à tout va.

        Bien entendu, je peux justifier ooint par point cette opinion personnelle (que je vous reconnais le droit absolu de contester). Mais la place manque sur un tel forum, et puis développer tous ces arguments intéresserait-il beaucoup de lecteurs ?

        Je crois que l’intervenant Lydia a convenu des nombreuses invraisemblances du livre. Je ‘n’ai pas voulu accabler les lecteurs avec un dossier détaillé sur ces invraisemblances.

        Je reconnais quels lecture de cet ouvrage de Raspail m’a beaucoup contrarié, en le refermant je me suis dit  »pas étonnant, avec de telles prétendues armes de lutte, que nous en soyons aujourd’hui dans les trente-sixièmes dessous ! ».

        Pour faire court : c’est une livre de fiction. La genre fiction n’autorise pas tout. Par exemple, les auteurs sérieux de polars de science fiction font très attention de ne pas commettre de grossières erreurs scientifiques, ils ne sont pas adeptes de Ptolémée, savent très bien que le point du trajet Terre-Lune où les gravités de ces deux astres s’annulent est très près de la Lune, savent que Titan est un satellite de Saturne et non de Jupiter (Dieu sait si cette confusion traîne un peu partout dans les livres bas de gamme….), que ce même Titan est pourvu d’une surprenante énorme atmosphère, etc. Un auteur de Science-fiction a imaginé un exil de ‘l’espèce humaine vers alpha centauris, c’est fou ce qu’il a travaillé pour écrire son livre —-qui a eu un joli succès à sa sortie vers 1957—-A tel point que tout récemment, le bien connu cosmologiste Stephen Hawkings s’en est inspiré pour justifier son opinion que notre espèce ne peut pas passer sur notre Terre le cap des 1000 prochaines années, et qu’il va lui falloir concevoir un exil vers ces étoiles les plus nroches de notre système solaire !

        Raspail le dit lui-même, les deux premières années, son livre n’a eu aucun impact. Ce sont les USA qui l’ont tiré de l’oubli absolu auquel il semblait voué. Les lecteurs complets ont été rares et les autres se sont recopiés les uns les autres. Bon j’arrête, j’ai une tonne de bonnes raisons plutôt accablantes pour maintenir tout ce que j’ai pu écrire sur ce mauvais livre, qui a fait bien plus de mal que de bien à notre cause (de façon générale, TOUS les essais sur ce thème qui n’extirpent pas d’entrée toute la mauvaise conscience chrétienne de leur texte sont bons à jeter à la corbeille).

        Pour en revenir à  »La France Orange Mécanique », sur lequel je maintiens tout ce que ‘j’ai écrit, La conclusion que j’en torte est la suivante :

        Le résultat de la politique migratoire suivie par la Francedepuis la fin des années 1960 est maintenant sous nos yeux, il est très clair :

        LA FRANCE EST DEVENUE UN PAYS DE SAUVAGES RIEN DE SERIEUX N’EST NI DEFINI NI ENTREPRIS POUR STOPPER ET INVERSER CETTE DERIVE DRAMATIQUE QUI TIRE NOTRE PAYS VERS LE NEANT;

        3+
        • c’ est votre opinion sur Raspail que je ne partage pas . Quant à dire qu’ il a fait perdre 45 ans … j’ ai même pas envie d’ en discuter . On perd son temps depuis au moins 81 (Giscard étant la charnière) et Raspail n’ y est pour rien ! les électeurs français en revanche , une belle constante dans la connerie !

          1+
          • Eh bien vpus voyez, même en n’étant pas d’accord sur tout (heureusement !), on n’est pas si loin que ça l’un de l’autre, car oui, on perd son temps depuis 1981. Et vous avez raison de suggérer que Raspail n’a pas voulu écrire un livre favorable à ce que nous voyons aujourd’hui !
            Je reconnais que j’exprime mon opinion négative sur son livre avec une grande sévérité, il faut que je vous accorde qu’il n’a pas voulu tout ce malheur ! il n’a pas soigné son travail et aurait pu faire beaucoup mieux.

            Et vu votre bonne foi, je comprends bien aussi qu’il est facile pour moi de dire qu’il aurait dû faire mieux car il n’était pas témoin direct de ce qui se passe maintenant.

            Toutefois, pour ma défense, je vous inflige une anecdote perso. En 1974, j’étais plongé à fond dans mon travail, je bossais comme un fou et je produisais beaucoup.

            Une soirée de mai 1974, quelques jours après l’élection de Giscard, nous étions réunis, plusieurs universitaires scientifiques de haut niveau, chez l’un de nous (pas chez moi). De plusieurs grandes villes provinciales différentes. La raison de notre réunion : nous étions tous membres d’un jury scientifique bien précis, et on avait décidé de passer la dernière soirée (non professionnelle) ensemble, chez l’un de nous.
            Je ne sais pourquoi, la discussion, vers minuit, peu avant que nous nous quittions, porta sur les immigrés, dont on commençait à parler ici et là un peu partout. En fait, il s’en parlait très exactement depuis la Guerre du Kippour et la crise pétrolière qui en était sortie. Le symptôme prouvant que c’était devenu un sujet de discussion pour la totalité de la population a été la montée de Coluche. En juin 1974, Coluche a fait une tournée des grandes villes où il présentait, en show dans de grandes salles, ses sketches  »C’est l’histoire d’un mec sur le Pont de l’Alma »,  »Le CRS Arabe », plus le sketch où un gendarme demandait ses papiers d’identité à un arabe qui n’en avait pas, et quelques autres de moindre envergure (un qui faisait beaucoup rire était celui de l’auto-stoppeur).  »LE CRS arabe » faisait à la fois rire mais aussi réfléchir…. Tous les invités de la soirée dont je vous parle étaient allés, chacun dans sa ville, voir les sketches de ce tout nouvel inconnu qui bousculait le métier de comique et faisait réellement beaucoup rire, j’en témoigne, on dira ce qu’on voudra, en one-man-show, il était désopilant, formidable, impossible de ne pas rire aux éclats….aucune vidéo ne peut donner une idée de ce qu’on vivait en l’écoutant pour de vrai. Je ne l’ai vu qu’une fois sur scène, (quelque temps après cette soirée) je m’étais mis au premier rang, le seul souvenir que j’en garde c’est que pendant QUATRE HEURES PLEINES, je n’ai pas cessé de rire aux éclats, je n’avais pas le temps de souffler. Et ma femme a ri au moins autant que moi. La salle, quand il a sorti son SCHMILBLICK, était littéralement tordue de rire non-stop, quand il se transformait en un clin d’oeil d’homme en femme (incompréhensible, comment faisait-il, on ne voyait rien et il changeait de costume sans arrêt dans le sketch et il ne restait absolument rien par terre !). Et là, la voix de Guy Lux  »notre prochain candidat est une candidate ! », on voit s’avancer un être humain à cheveux longs vers le micro, en pantalons, qui dit, en s’arrangeant les cheveux  »non, non ! », mince, c’était Coluche déguisé en mec avec look hippie de femme, on n’a jamais compris le secret de cette métamorphose instantanée…et la vois de Guy Lux qui continuait sans désemparer, ben oui c’était un mec…..Dans la salle, du délire de rires !

            Donc on se mit à discuter de cette question du tiers-monde et des mouvements de population dans le monde. A la fin, on fit un tour de table. Quand vint mon tour, je dis ceci, sur un ton à la fois grave et angoissé :

             »moi ce qui me préoccupe le plus, c’est que je ne vois pas comment on va pouvoir se défendre quand ces foules du tiers-monde vont venir frapper à notre porte ».

            Alors l’un de mes collègues me répondit avec une vivacité surprenante :

             »Tu as raison, mais moi je suis encore plus inquiet que toi, car je crois qu’ils ne prendront pas la peine de frapper à notre porte ».

            Ces mots firent l’effet d’une douche froide (une des femmes présentes dit que ça lui faisait froid dans le dos), ce qui tarit le débat. On termina par quelques banalités et on se sépara là-dessus……

            Or en 1974, c’est très près de la sortie du livre de Raspail. Mon anecdote démontre que dans des milieux intellectuels de haut niveau, tout le monde était conscient, au moins vaguement, d’un danger, d’une ombre inquiétante qui se profilait en silence sur l’avenir de l’Occident en plein essor. Ce qui donne à croire que la  »vision fulgurante » de Raspail n’a peut-être été si spontanée qu’il le dit dans son récit romancé. Auquel cas, il aurait quand même pu mieux soigner son travail, car il n’était pas seul à pressentir les dangers, loin de là……

            1+
    • je ne connais pas le livre de xavier raufer, mais je vais le commander.la pensée unique se développe comme une métastase cancérigène, et attaque tout les corps, non résidante de cette fourberie.la ripoublique en marche ,vers l’abime se prépare a une seconde guerre vendéenne.mais nous seront cette fois debout, devant cette tyrannie.a bas cette saloperie de ripoublique franc-maçonne, et de toute ses horreurs.nous sommes la résistance.

      0
  5. le film de de l’excellent Kubrick je l’ai vu plusieurs fois mais en comparaison des fais actuel Kubrick maintenant c’est du pipi de chat !!!!!

    3+
      • mais il a un rapport évident avec le pourrissement de la jeunesse blanche. Or ce pourrissement, nous le constatons aujourd’hui, est l’accompagnement indispensable au grand remplacement auquel nous assistons aujourd’hui.

        Auc blancs l’avortement obligatoire (par la paupérisation de nos sociétés), la féminisation des mâles, la culpabilisation à perpètre, la démoralisation, la haine de soi, et au tiers monde la virilité, les familles nombreuses surabondantes qu’on fait rien pour contrecarrer, l’encouragement à nous envahir pendant que nous, on est taxés de colonialistes malfaisants, etc.

        Le rapport entre Orange Mécanique et l’immigration de masse est donc tes clair : dans ce film, les délinquants, les pourris, assassins;d étraves cyniques, les putes, le désespoir implacable qui caractérise le film, tout ça, c’est UNIQUEMENT DES BLANCS. Si vous ne voyez pas le rapport, c’est à désespérer.

        0
  6. Moi aussi, j’ai lu ce livre il y a quelques années.
    C’est édifiant.
    Et bientôt (Très bientôt) Avec nos négres bac+5, nous risquons d’avoir orange mécanique XXL.A moins que les gnoules et les négres se mangent entre eux! Avec un peu de chance. Merci qui ?

    3+
  7. oui , c’est facile d’être scandalisé lorsqu’on habite dans des paradis sécurisés avec l’argent des contribuables, ou devant son ordinateur à Gstaad et d’autres îles féeriques.
    mais pour le commun des mortels français c’est l’explosion de violences gratuites.
    Facile personne ne vient les emmerder la Police ou ce qu’il en reste est mise à contribution pour taper et gazer les agents de centres pénitentiaires, les infirmières et autres personnes qui elles travaillent

    10+
    • J’ai lu Orange mécanique dès que le livre est sorti, j’ai eu beaucoup de mal à certains passages, tellement dure que je cessais ma lecture pour reprendre ma respiration et revenir sur le passage tant j’avais du mal à y croire.

      4+

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.