23 Commentaires

  1. un coup de bite malheureux et la pauvre esservellée se retrouve deux etages plus bas !
    pour le bb je propose qu on en accroche ce noel , a tous les balcons de france afin d accelerer le processus , mais a condition seulement de coller des tessons de bouteilles sur les rambardes des balcons …
    ainsi les demandes de nationnalités se reduiront de facons elevées .

    7+

  2. RECETTE A L’INTENTION DES BAMBOULAS POUR DEVENIR FRANCAIS RAPIDEMENT TOUT EN CONVOLANT AVEC UNE BLANCHE RICHISSIME :

    1) Vous repérez un enfant de moins de 6 ans près d’un plan d’eau, rivière ou pièce d’eau calme.

    Vous prévenez vos copains qu’ils viennent avec leurs camescopes miniature et/ou leurs portables

    2) Vous attendez patiemment que personne d’autre que vos copains et vous ne soit sur les lieux.

    3) Vous jetez promptement l’enfant dans l’eau.

    4) Sans vous déshabiller, vous plongez hardiment dans l’eau pour vous dépêcher d’aller récupérer l’enfant.

    5) Simultanément, vos amis hurlent de terreur et manifestent en criant

     » ooooh ! l’enfant là, oué ouéé li se noie »

    6) Alors vos amis filment l’acte héroïque et applaudissent à tout rompre quand vous rattrapez l’enfant et l’empêchez ainsi de se noyer. deux d’entre eux téléphonent à l’Elysée pour signaler à qui de droit l’acte héroïque. D’autres convoquent des journalistes. Une batterie de tamtams africains des déclenche quelque part et ne s’arrête plus jamais, bruit sourd, profond et envoûtant.

    Le soir même, vous êtes reçu par le pdt de la République à l’Elysée. Une accorte employée de la Mairie de Paris haut placée, brune à souhait, chevelure brun foncé aux reflets bleu, vient vers vous en souriant, vous félicite en termes chaleureux qui vous font craquer. Cette haut cadre de la Mairie de Paris vous incite à visiter des endroits de la Mairie inconnus du grand public et personne ne vient vous déranger. Au bruit continuel des tamtams, tous deux vous perdez la tête en moins de dix minutes.

    Vous revenez parmi le beau monde tous deux, les yeux encore papillotant, tout éblouis de la merveilleuse visite si courte, hélas, des hauteurs vertigineuses d’où vous êtes retombés. L’émotion est à son comble, une armée de femmes mûtrettes mais du meilleur monde vous fait les yeux doux et envient votre compagne qui vient de décrocher lr gros lot.

    Le lendemain, par les journaux, vous apprenez que vous êtes nommé à un emploi rémunérateur et prestigieux dans l’équipe des meilleurs pompiers du monde : les pompiers de Paris.

    Le surlendemain, vous ête débordé par les journalistes qui vous invitent sur tous les plateaux de tv et de radio, pour que vous racontiez, d’un air modeste avec des trémolos dans la voix, votre exploit magnifique : vous, le noir méprisé obligé de baisser la tête en entendant e mot  »nègre’, vous venez de sauver un enfant blanc d’une mort certaine par noyade ! Vos devenez une gloire nationale et un huissier de justice vous apporte sur un plateau un certificat encore pas sec comme quoi vous êtes devenu citoyen d’honneur de la France.

    Pour finir, vous retournez en Afrique dans votre jungle natale, vous montez une agence de voyages et vous donnez, dans tous les villages à 20km à la ronde autour du vôtre, des conférences explicatives pour apprendre à vos compatriotes de la brousse africaine tous les moyens de devenir français en moins de deux ; vous demandez le prix fort pour aider les plus audacieux de vos auditeurs à franchir le pas entre votre case de bambou et les palais les plus huppés du XVI sème arrondissement de Paris.

    20+

    Utilisateurs qui ont aimé ce commentaire:

    • Morgane
    • lydia
    • avatar
    • c’est à Monaco lors du Grand Prix, un mec s’est payé une pouffe et fait son exhibitionniste à l’Hôtel Hermitage… la Principauté en vaste bordel! coke en stock in ze boîtes branchouillées, bitures à « La Rascasse ». Du jamais vue au temps de Rainier III. Le Monde change, s’ensauvage, se bordélise, s’entre-tue, le dollar est roi… et pendant ce temps-là, en Hollande, les « migrants » (envahisseurs) squattent des habitations occupées par des hollandais.. pendant que la classe politique s’en branle. Aux fous! feu à volonté!
      https://www.breizh-info.com/2018/06/07/97370/amsterdam-migrants-squatter-residence

      14+

      Utilisateurs qui ont aimé ce commentaire:

      • Paul-Emic
      • Merlin
      • Morgane
      • lydia
      • avatar
      • avatar
      • Je me doutais bien que c’était dans cette zone géographique, ce ne pouvait pas être à Dunkerque, Mais je trouvais que le nom « Negresco » sied à merveille à la situation… Merci pour les précisions.
        En ce qui concerne la situation aux Pays-Bas, la population d’Amsterdam vote pour la vermine rouge en majorité, donc, c’est la majorité de crétins qui décide de la politique mise en oeuvre envers les envahisseurs. Les turands qui nous colonisent, sont plébiscités par la vermine qui dirige et par les citoyens qui les mettent en place.

        2+

Laisser un commentaire