[Parodie] Ma France, J.Ferrat

Parodie « Ma France » par Patriae Bellator d’après « Ma France » de Jean Ferrat.

Je dédie cette parodie à tous les poilus, toutes celles et tous ceux qui combattirent pour la France, notre Grande Nation ainsi qu’ à toutes celles et tous ceux qui combattent pour elle, aujourd’hui!, Patriae Bellator

Parodie

De Silène en roquets de haillons en vermines
Du grimpant de jeunettes à tes mortes raisons
De ceux qui nés crépus à ceux que j’imagine
Je n’en finirais pas de chérir ton blason, ma France

Au grand Sahel d’athées qui séjourn’ en Provence
Des bénêts de Bretagne aux corollair’ d’Ardèche
Quelque chose dans l’air a cette fulgurance
Et ce goût du malheur qui rend ma lèvre sèche, ma France

Cet air de ligotées par l’allah des moukères
Aux aveugles Français qui donne la bâtardise
Et dont vous étripez aujourd’hui le vestige
Elle prend toujours les noms d’génocidaires, ma France

Celle du fiel de bicot tonnant d’son asile
Des enfants de cinq ans s’entraînant dans les villes
Celle qui détrusit en son sein vos racines
Celle dont l’voeu des sphéres s’écrie qu’on la fusille, ma France

Bergoglio tient l’immonde au bout d’ses exègetes
Des lèvres du soudard s’ouvrent les catacombes
Ils n’en finissent pas ces chartistes, ses prêtres
De dire qu’il est temps que le bonheur succombe, ma France

Leurs joies se multiplient dans l’enfer des urnes
Celles qui paient kébours, karim, vos malheurs
En chassant l’maquisard et ses causes communes
Que je chante à jamais celle des tirailleurs, ma France

Celle qui décède, s’endort sur lits des alliances
Pour les putes obstinées de ce temps oedipien
Du halal des Francs, d’la catin bleue pervenche
Au derviche qu’on colle au mur du lendemain, ma France

Qu’elle pose des mines défende l’orpheline
Celle qui chante en moi la belle la rebelle
Elle tient l’avenir, serré en mains divines
Celle de leurs soixante-douze chamelles, ma France

Original

De plaines en forêts de vallons en collines
Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
De ce que j’ai vécu à ce que j’imagine
Je n’en finirais pas d’écrire ta chanson, ma France

Au grand soleil d’été qui courbe la Provence
Des genêts de Bretagne aux bruyères d’Ardèche
Quelque chose dans l’air a cette transparence
Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche, ma France

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et don’t vous usurpez aujourd’hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre, ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle don’t monsieur Thiers a dit qu’on la fusille, ma France

Picasso tient le monde au bout de sa palette
Des lèvres d’Éluard s’envolent des colombes
Ils n’en finissent pas tes artistes prophètes
De dire qu’il est temps que le malheur succombe, ma France

Leurs voix se multiplient à n’en plus faire qu’une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l’histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs, ma France

Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
Pour la lutte obstinée de ce temps quotidien
Du journal que l’on vend le matin d’un dimanche
A l’affiche qu’on colle au mur du lendemain, ma France

Qu’elle monte des mines descende des collines
Celle qui chante en moi la belle la rebelle
Elle tient l’avenir, serré dans ses mains fines
Celle de trente-six à soixante-huit chandelles, ma France

39+

26 Commentaires

  1. Excellente chanson de Jean Ferrat il était juif communiste tous les défauts
    mais il avait de très belles chansons celle qui m’a touchée le plus c’est sur son chien Oural qui l’a quitté Oural Oural
    Très ami avec Michel Drucker qui est pour la diversité anti FN ami de (Bruel Benguigui)

    8+
    •  » Patriae bellator  » pour une parodie ; c’est bien une parodie ! seulement
      : la rime est totalement absente , le sens …..il faut le chercher si encore c’était au prix d’un accord avec la musique passe encore : moukères batardises vestiges france :
      voici un exemple :
       » pourtant que la montagne bêêêlle
      comment avec tous ces moutons
      fait-on du fromage de chèvres
      et et rond petit patapon ….

      1+
      • Le Guy! Va danser ailleurs!Tu m’as tout l’air d’être un guy gay mâtiné de mouloud au rabais!
        Mais t’es surtout pas à ta place comme comique ni comme intello!
        Tu offres tous les signes du gauchiasse!

        3+
      • Je vois que RL tient là un grand parmi les Grands! Quel dommage qu’il ne prenne pas le relais! Patriae Bellator lui cède la place avec un immense plaisir!
        Auriez-vous l’extrême obligeance, votre Grandeur de nous éclairer sur la sémantique et sa syntaxe, respectée dans la rime et dans le rythme?
        Merci pour votre estimable et très efficace intervention.

        2+
  2. L’intention est bonne mais l’exemple est mal choisi.
    ferrat était un juif communiste c’est à dire un internationaliste forcené.
    Ses chansons étaient écrites par son beau frère qui lui a d’ailleurs fait un procès.
    Dans son village d’Entraïgue ( Ardèche ) il était détesté, trop méprisant envers les  » ploucs « .
    La France pour lui, comme pour attali, ( j’allais écrire Attila ) n’était qu’un hôtel.

    7+
    • Je me fiche pas mal de ce qu’il fut, une parodie reste une parodie, surtout lorsqu’elle fait référence à un communiste (pris ici à contre-sens) qui avait, quoi que puissent en dire d’aucuns un très grand talent!
      Jugez la parodie, trouvez-la mauvaise, trouvez-la bonne, médiocre, moyenne, mais de grâce ouvrez vos méninges! C’est pas si difficile, non?
      Vous n’aimez pas Dieudonné? Moi, non plus! Ce qui n’enlève rien au talent certain qu’il possède; talent que ni vous ni moi ne possédons!

      7+
      • Patriae Bellator semble avoir un caractère de cochon, du genre à donner un coup de merlin à qui n’est pas d’accord avec lui.
        C’est vrai que ça n’a aucune importance ce qu’était Ferrat. Le texte de la chanson est très beau, celui de la parodie très vrai et très bien écrit.
        Compliments à l’auteur.
        Patriote guerrier ou guerrier de la patrie ? Connais pas le latin. Ce que je regrette beaucoup.

        4+
        • Centauredefeu
          Je n’ai pas un caractère de cochon et je ne donne pas de coup de merlin à qui n’est pas d’accord avec moi! Lol!
          Je dis simplement qu’une parodie demeure une parodie et que toute critique la concernant est bonne à prendre!
          On aime, c’est bien! On aime pas, c’est bien aussi!
          J’ai fait une parodie sur Reggiani, un foutu traître mais « Les loups » sont son chef d’oeuvre!
          J’ai aimé son talent, je n’ai pas aimé l’homme!
          C’est cela une critique objective.
          Patriae Bellator ou le Guerrier de la Patrie.
          amantissimus rei publicae bellator: le guerrier patriote
          Ps/ Je précise que si j’ai fait quelques années de latin, je suis très loin de le connaître et encore moins de le maîtriser….Le net ça rend aussi de bons services! LOL!

          2+
          • « Les loups » est une chanson magnifique et Reggiani une saloperie, je suis d’accord. J’aimerai bien lire cette parodie. En remplaçant loups, trop valorisant, par mouches… nettement moins glamour, mais plus près de la réalité.
            Vous ne lisez pas Virgile dans le texte et ne parlez pas latin dans le métro ? Ah ben ça alors ! lol

            3+
    • Ferrat aurait écrit une chanson sur les malheureux embarqués sur l’aquarius,fuyants la misére et la persecution dans leur pays.
      Un enculé de gauchiste comme les autres.
      c’est avec talent qu’on peut faire bouffer de la merde,pourvu que l’emballage soit bien présenté

      7+
      • Croquignol ,,t es pas mougeon comme les blaireaux ,,et que c est bien tourne ,elegament avec style ,les mots justes ,,chaties ,la classe du poete .Appeler une ordure un enc ,voila qui est fidel et courageux ,,les fayots prets a s esbaudir dans le sens du poil me donnent la gerbe ,,encore bravo on sent le gars blanchit sous le harnai avec riboulding et filochard ,,

        1+
      • Ne m’en veuillez pas si j’y reviens mais ferrat était un bolchevique pur et dur. Nos deux grands Brel et Brassens, compositeurs, eux, dans une émission lui avait rivé son clou en évoquant l’holodomor en Ukraine et les massacres staliniens.
        Brel et Brassens n’étaient pas des demies pointures, face à eux le ferrat ne savait plus que répondre.
        S’il n’avait pas eu un parolier de talent ( son beau frère )il n’aurait jamais connu le succès.
        Scusez moi mais j’aime pas les gauchos comme lui.
        Croquignol a raison. C’était un enculé!

        2+
        • Je ne vous en veux pas, odin29!
          Je dis simplement qu’une parodie n’est pas une étude de caractère sur le parodié!
          Elle n’est qu’un fugace amusement d’inspiration. Et rien d’autre!
          Que croyez-vous que je puisse penser de Jean Ferrat sur le plan des valeurs humaines?
          Il est parti, quelque part, rendre ses comptes et peut-être se fend-t-il la poire en lisant cette parodie!
          Quant à savoir s’il se faisait enculer; je ne suis pas dans le secret de Dieu, à qui je vais téléphoner pour avoir (peut-être) une réponse!
          Auquel cas, je vous le ferai savoir.!

          0

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.