[Survie] Faire ses réserves de survie en eau et en aliments

L’alimentation

Personne ne peut travailler à long terme LE VENTRE VIDE et (où) SANS EAU POTABLE …Et encore moins COMBATTRE !

Classiquement on applique la règle de 3. On dit que l’on peut survivre 30 jours sans manger, 3 jours sans boire et 3 minutes sans respirer. Voilà pour la théorie, parce qu’en pratique, beaucoup d’éléments peuvent faire varier ces chiffres.

La volonté joue certainement un rôle clé. Un exemple célèbre est celui de Bobby Sands, un membre de l’Armée républicaine irlandaise mort en détention en 1981, après 66 jours de grève de la faim. Privé de nourriture, le corps va s’adapter.

Dans une première phase, de un à trois jours, l’organisme va d’abord épuiser ses réserves de glucose, d’eau et de sel. Cela entraîne une perte de poids souvent rapide et importante.

Ensuite, pendant la deuxième phase qui peut aller jusqu’à deux semaines, l’énergie est obtenue en puisant dans les réserves de graisses et dans les muscles. Cela va entraîner une fonte musculaire. Le corps fonctionne alors au ralenti, en abaissant le rythme cardiaque et la tension artérielle.

Dans la troisième phase, l’organisme va utiliser la dernière réserve disponible, les protéines, composants essentiels de toutes nos cellules.
Les limites de survie sont atteintes lorsque 30 à 50% des protéines sont consommées ou que la perte de poids est égale à 50% du poids initial. Mais si on peut vivre plusieurs semaines sans manger, on ne peut pas tenir beaucoup plus de 3 jours sans boire. Par la transpiration, la respiration et l’évacuation des urines, nous perdons près de 2 litres d’eau chaque jour. Et si cette perte n’est pas compensée, après 24 heures, le corps est déjà très déshydraté. En plein soleil, cela peut aller évidemment beaucoup plus vite.
L’un des premiers signes, c’est la couleur des urines qui devient plus foncée. La peau, la langue et la bouche se dessèchent, le sang s’épaissit, la tension artérielle chute. Les pertes en sels minéraux provoquent des maux de tête, des crampes, et des troubles de la conscience qui peuvent aller jusqu’au coma. C’est en général ce qui se passe quand le corps a perdu plus de 15% de son volume d’eau.

Les aliments – (Les rations)

Je soumets maintenant à votre jugement ce qui est raisonné et approprié en stocks alimentaires, dans un mode réél de survie, et ce par personne (nos enfants compris) sur une durée de un an, étant entendu que chacun peut faire des choix autres en fonction de ses goûts. La liste que je propose ici n’est donc pas exhaustive mais elle est pensée et faite sur les fondements de notre biologie d’omnivores qui ne feront pas bombance.

Nos besoins se résument en:

– Sucres complexes
– Sucres simples
– Protéines animales ou végétales
– Lipides
– Eau

1-Les sucres complexes aliments secs : les flocons d’avoine, les lentilles, les pâtes, le riz complet. (120 gr/jour *) 44 kg/An
Coût annuel: 44 X 2,8€ (moyenne pondérée) = 123,2 €

ET

2-Les sucres simples : sucre roux ou blanc, miel, chocolat, lait concentré, etc,etc.(10 gr/jour *) 3,65 kg/An
Coût annuel: 3,65 X 10 € = 36,5 €

ET

3-Les protéines animales (auxquelles il convient d’ajouter les sucres simples) : sardine, thon (65 gr/jour *). 24 kg/An (il s’agit là d’aliments huilés en boîtes, 65 gr correspondant à une boîte de poids net)
Coût annuel: 365 X 0,8 = 292 €

ET

180 sachets de soupe lyophilisée (1/2 jours) pour 26 kg
Coût annuel: 180 X 0,7 = 126 €

ET

L’Eau: Il convient de compter un minimum de 3 litres d’eau/ jour et par personne, incluant les besoins pour la toilette intime, régulièrement indispensable (surtout chez la femme). Pour ma part, je prends cette eau en bidon de 5 litres qui coûtent 0,80 €, soit 16 centimes le litre.
Coût sur 1 an: 175,20 €

Coût total annuel de 577,7 € pour 97,65 kg de nourriture + 175,20 € pour 1095 litres d’eau

OU

1 – Les protéines végétales : soja 36%, poids chiches 19% ( très bonne source de fibres, de magnésium et de calcium) , l’épautre 15%, le sarrasin 13% (ne contient pas de gluten, riche en manganèse, magnésium et cuivre). (120 gr/jour *) 44 kg/An
Coût annuel de: 44 x 3,8 = 167,2 €

ET

2 – Les sucres simples : sucre roux ou blanc, miel, chocolat, lait concentré, etc,etc.(10 gr/jour *) 3,65 kg/An
Coût annuel: 3,65 X 10 € = 36,5 €

ET

5 – Les lipides : huile de noix, huile d’olive, etc, etc. 1 cuiller à soupe/jour (15 ml) 7 Kg pour 6 litres/An
Coût annuel 42 €

ET

180 sachets de soupe lyophilisée (1/2 jours) pour 26 kg
Coût annuel: 126 €

Coût total annuel de 371,7 € pour 80,65 kg de nourriture + 175,20 € pour 1095 litres d’eau

*Ces chiffres, bien que réalistes, sont donnés à titre indicatif, chacun étant libre de ses choix.

N.B/ Pour ma part, j’ai privilégié les aliments secs et les sardines à l’huile d’olive, les panachants 1 jour sur 2 avec une boîte de thon, ainsi que les soupes lyophilisées qui tiennent chaud au corps. Je suis parti sur une base moyenne juste de 10 € / KG pour les sucres simples et complexes, de 0.70 € le sachet de soupe, considérant nos stocks réels, du plus cher au moins cher. Pour l’huile, j’ai compté 7€/litre.
Pour les protéines végétales, j’ai estimé une valeur moyenne de : 3,80 €/ K.

NB/ Les prix donnés sont une moyenne basse. En effet, je prends du bon mais toujours chez le moins cher! J’ai fait un stock, fait il y a près de 2 ans, de sardines à l’huile d’olive à 0,58 €/boïte, chez Leader Price et elles sont excellentes!…

NB/ Boîtes mises à part, toutes les provisions sont sous vide! Tout est emballé dans des cantines! A ce jour, environ près de 3 ans plus tard, sur mes quelques 270 kg de provisions, rien n’a bougé!

Si vous avez des compagnons à quatre pattes, ne les oubliez pas!

Mon pote a le même stock, ma toutounette a aussi son stock: 100 boîtes de canigou de 1,25 Kg et ses 80 Kg de croquettes! Dès que je peux, je lui remets 100 boîtes et 80kg de croquettes! Nous pouvons tous les trois tenir un minimum de 32 mois!

Pour celles et ceux inscrits comme membres, je développerai plus tard, un post (qui n’a pas sa place ici) destiné à la conservation de l’eau, à la façon de la collecter, de l’épurer et de la stocker.

43+

27 Commentaires

  1. moi je fonce a gstaadt en suisse et je squate le chalet de johnny…dans sa cave il doit rester du whisky et de la coke ..de quoi tenir 20ans …!!

    2+

  2. Je rappelle, à toutes fins utiles, que ce post est destiné à:
    « [Survie] Faire ses réserves de survie en eau et en aliments »!
    Bien que, à n’en point douter, certains conseils apportés ici soient judicieux, il n’en demeure pas moins qu’ils sortent du cadre.
    Cette remarque n’est pas faite pour rejeter de quelconques intervenants mais bien pour ne pas noyer le sujet, suffisamment complexe en lui-même.
    Merci d’en tenir compte.

    PS/ Celles et ceux qui peuvent apporter leurs bienvenues connaissances dans les domaines de la survie, et dans un apport respectueux des différences, ont à leur disposition un forum.
    Bien entendu, il faut y être inscrit en tant que membre à part entière…

    6+

  3. Un serbe, qui a écrit un livre sur la survie a dit: N’oubliez pas le plus important après l’eau, c’est le feu, faites des réserves de gaz de camping et/ou gel en pastilles…, et briquets ou allumettes, ayez-en assez pour pouvoir troquer… (important le troc…, vous ne pouvez échanger un lingot contre des pièces d’or…, c’est lourd, mais des couverts en argent Oui…! Et en plus ça sert…), en viande vous ne mentionnez pas la viande séchée/pemmican et le corned-beef pour l’apport des vitamines C et autres, n’oubliez pas la chicorée, les huiles essentielles et les fruits secs qui se gardent des années, sans oublier le gingembre et les baies de gojis et/ou de cranberrys… (de rouge elles passent au brun, mais sont toujours aussi bonnes…), elles se gardent longtemps aussi… Autres choses importantes: stockez dans des boites étanches genre tupperware elles mêmes entreposées dans des boîtes en fer ou des malles du même métal… (n’oubliez pas que l’humidité gâche les nourritures, et que les souris et rats rongent même le plastique…). Disséminez vos réserves dans plusieurs caches. C’est un Mormon qui vous le dit, et les réserves ça nous connaît… !

    5+

    • Maintenant le trivial : Pour la toilette (optez pour les toilettes sèches, achetez un seau d’aisance et stockez de la sciure… [sic] & de pastilles d’eau de javel, du PQ genre Econatural paquet plat…, plus économique et moins discernable…, prévoyez une pelle pliable pour enfouissement loin de votre point d’attache * et un morceau de javel qui masque l’odeur…), stockez des lingettes et du talc (qui masque aussi les odeurs corporelles)…, pour la toilette ne gaspillez pas trop d’eau…, n’oubliez pas une trousse à pharmacie et des seringues et à couture… (vous pourriez même avoir besoin de vous recoudre, pour une grosse coupure la colle gel rapide est efficace…), des pastilles de purification eau, n’oubliez pas le sel et le poivre (qui sert aussi à masquer sa piste…) & des lampes à friction. Stockez aussi de la corde, un treillis, des rangers ou chaussures de randonnées, des couvertures de survie, un couteau suisse et une machette… ! * N’oubliez pas que « certains » pourraient remonter votre piste avec des chiens, vos odeurs peuvent vous trahir… Souvenez-vous qu’en cas de survie, vous êtes une proie pour les profiteurs qui n’ont pas fait de réserves… !

      4+

  4. Tu peux rajouter la spiruline, « super aliment », très efficace et nécessaire contre les carences de toute sorte et à mon avis indispensable

    2+

  5. Les poissons gras sont effectivement excellents car source de vitamines ADEK. Cependant ne pas oublier une source de vitamines C (en comprimés par exemple ou stockage de pommes) sauf à voir rappliquer le scorbut de triste mémoire.

    4+

    • Exact, les vitamines étant indispensables, il existe un complexe vitaminé extraordinaire dont je ne me souviens plus du nom, mais que l’on obtient uniquement sur commande.
      Dès que la mémore revient, je ne manquerai pas de le citer!

      0

  6. Très utiles rappels. On sait qu’il existe plusieurs plans pour, en cas de guerre civile, garder militairement av sec servants et armes lourdes toutes es grandes surfaces alimentaires du pays ainsi que les stocks stratégiques de survie. Il y a 5000 points sacrés à sanctuariser. Un autre plan gardera un minimum de stocks de pétrole pour que personne ne reste jamais cloué chez soi.

    Enfin le gouvernement, s’il laisse venir le grand danger, possède son propre réseau de portable et peut donc sans souffrir, brouiller à volonté les communications entre particuliers. Je vois d’ici le beau merdier que ça va foutre quand ces bamboulas et ces chameliers auront besoin à toutes force de se parler !

    On n’a jamais vu des chiens faire des chats !

    5+

  7. On fait rire les mougeons ,,Alexandre en parle tres bien ,,c est un bon ,Donc ,,la ville ,,pas d ilictriciti;=pas d eau ,,;pas de toilettes ,,he oui ,,l eau monte aux etages par surpresseur electrique ,,et pas d ascenceur ,,nous les « paranos ,,a la campagne ,j aie puit ,,chiote de jardin ,donc toilettes ,et de quoi se demerder ,,pas se vanter d avoir du matos de survie ,,meilleur moyen d etre braque en premier ,,,on se comprend ,mais comme dit Alexandre le survivaliste ,,les mougeons pensent qu on se fera taper aimablement par eux qui ont vote des decennies pour les poly-tiques qui nous enc ,,,

    2+

    • Exact: le sarrasin est excellent pour la santé! Le sarrazin ou le sarrasin, deuxième façon d’écrire le premier cité, est tout aussi bon à consommer!
      Après déplombage…Lol!

      1+

  8. Mon stock en nourriture n est que de 3 mois , mais je peux chasser , quand a l eau je connais une 10zaine de sources , plus les lacs et les rivières

    8+

    • Francky la Tabasse
      Il vous reste du temps, encore, pour achever vos provisions. Je pense que 6 mois est le minimum. Il vaut mieux avoir trop que pas assez; cela pourrait vous servir pour du troc, par exemple.
      Pour la collecte de l’eau en rivière ou autres lieux, ne partez jamais seul, c’est mon conseil.
      Que la chance vous sourit!
      En ce qui concerne la chasse, n’y pensez même pas! Lorsque le chaos sera installé, c’est vous qui seriez alors le gibier qui, de toutes façons, aura quasiment disparu!
      Une vérité toute simple: Chaque Français ne dispose que de 0,8 ha (nbre d’habitants/Surface du pays).
      Celles et ceux qui se croiraient en sécurité parce que vivant à la campagne sont dans l’erreur.

      2+

  9. Une petite réserve sur le volume d’eau considéré comme nécessaire: 3 litres c’est le strict minimum, et c’est plutôt 5 par jour et par personne en comptant les lavages divers, la cuisson d’aliments, etc.

    24+

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.