Le kollabo du jour : Jacques Chanut

« Les jeunes africains je les adore. Hummmm ».

C’est vrai qu’il a une tête à ne pas laisser un gamin dehors.

Cette bonne tête d’enculé appartient à Jacques Chanut, actuel président de la Fédération Française du Bâtiment. Enfin française…

Il parait que le btp manque de main-d’oeuvre qualifiée. Il trouve pas le personnel.

Il a déploré que ceux qui cherchent un boulot, comme les électriciens par exemple, leurs qualifs ne sont plus à jour. Faut avouer ils sont cons, alors que sissokho qui arrive de Bamako il a tout et c’est certifié !

Alors il a trouvé LA solution, la  FFB va donc mettre en place des ouvertures de postes à destination des habitants des quartiers difficiles et aux migrants…

Jacques t’es con ou quoi ? Les migrants ils sont ingénieurs chimistes et dans les cités idem… Ils vont pas faire maçons…Et ils veulent leurs droits sociaux…

Ce connard est dans ligne d’un Bouygues et autres pontes qui dans les années 70 ont imposé le rapprochement familial.

Kollabo un jour, kollabo toujours.

XR

 

51+

18 Commentaires

  1. Heureux de constater que nous nous retrouvons tous sur la même ligne pour ce coup-là. On n’a pas grand mérite, c’est tellement évident !

    Ils comptent parmi les principaux responsables de l’immigration toxique. Alors s’il se présentait des Pygmées à 50 ct de l’heure, pourvu qu’ils sachent creuser des trous, on se retrouverait ensevelis de Pygmées et on logerait dans des trous à rat ?

    Leur conception de l’entreprise se réduit à,ceci : un truc pour gagner de l’argent. L’aspect humain, la qualification, le progrès social général, l’unification vers le haut (et pas vers le bas), connaissent pas ! l’entreprise, lieu de progrès général vers une civilisation meilleure à tous égards, rien à cirer ! ils ont préféré, sous le  »gaullisme immobilier », couvrir la France de taudis du futur que se contenter de fortunes bourgeoises bien honnêtes gagnées en une vie mais qui auraient couvert la France d’une architecture belle àvoir et agréable à habiter, avec des mètres carrés pas comptés au compte-gouttes et des espaces verts autour, hein ? toujours la quantité choisie plutôt que la qualité, hein ? la délinquance des jeunes elle y a trouvé son nid rapidement ! faut voir les abominables produits que ces pontes de la promotion immobilière ont osé offrir au public dans certaines banlieues de Strasbourg comme Hoenheim, à perte de vue jusqu’à l’horizon…. un cauchemar pas croyable…..et notre artisanat trahi, nos maçons de talent qui se faisaient retoquer par des bougns tout droit venus de leur douar, qu’ils logeaient dans des coins pourris loin de la  »Petite France », notamment un coin nommé  »Le Polygone », l’horreur, qui à peine terminé était par obligation un foyer de délinquance où l’on n’entendait parler ni français ni le dialecte alsacien ! ah elle ne date pas d’hier notre invasion ! je me souviens avec mon épouse, une fois, alors que nous voulions habiter plus calme et plus grand, nous avions fait une tournée pour rechercher du logement répondant à cet critères, on avait les moyens pourtant….putain de putain ! ces enfers qu’on n’a pas vus ! mon épouse, quand nous sommes revenus à la maison, a fondu en larmes !

    J’ai connu un de ces promoteurs à Paris qui a fait fortune en deux ans, je me rappelle très bien son nom, B……S, il s’est offert en deux ans un des plus beaux châteaux vers les collines de Saint-Cloud, je le sais pour être allé chez lui pour des raisons bien précises, pacifiques n’allez pas croire ! il avait des disputes avec son personnel et leur répondait la schlague en mains, sous des photos de son château…….écoeuré, j’étais !  »si vous n’êtes pas contents, je vous donne tout de suite l’adresse du bureau de chômage, c’est pas loin ! »….Ce patronat-là ne vaut pas plus cher que les zonards et connards de chez Besancenot ! c’est à cause d’eux qu’il y a eu des Poutou !

    Et l’Etat, l’Etat ! mais il se conduisait de même ! par exemple de 1960 à 1972, j’ai vécu ça, les syndicats, restés logiques même si gauchards, tenaient à conserver la qualité et de bons salaires (légitimes après six à huit ans post-bac), donc exigeaient l’embauche de TITULAIRES, c’est-à-dire de personnels ayant été reçus à de vrais concours d’Etat (parfaitement organisés), donc il suffisait d’augmenter les postes offerts, les jurys faisaient leur travail et ne recevaient que ceux qui assuraient la continuité de la qualité. Au lieu de ça, le gouvernement recrutait des  »auxiliaires » en masse, deux ou trois fois moins chers et jetables, donc la qualité ne pouvait plus suivre et ces salauds-là en ont déduit qu’il fallait réformer les programmes pour les rendre moins exigeants ! pendant une bonne quinzaine d’années, ces syndicats se sont épuisés à réclamer l’arrêt de l’auxiliariat, rien à faire, on a eu la massification des enseignants à coup d’auxiliariat ! ça ne pouvait mener qu’à la situation actuelle, que les socialistes se sont empressés d’aggraver en haussant le système à l’échelle industrielle ! résultat : la casse du siècle de l’enseignement technique, sur quoi ont reposé tous nos espoirs en 1945….là non plus, la cata ne date pas d’hier !

    0
  2. Ces gémissements de ces bonnes âmes patronales d’un autre âge ça commence à me gonfler ferme ! on se croirait à Bab-el-oued dans une dispute de marchands de tapis sur fond de glapissements aigus, de moukères déchaînées.
    On te demande pas de raconter ta vie intra et extra-utérine mon pote, tu peux pas un peu te bouger le cul avec tes amis dans le même cas que toi ?

    Comment tu fera sans négros, mon vieux ? car tes raisonnements à la mords-moi le noeud sous-enendent que sans négros, la France ne tournerait plu, hein c’est bien ça ? faites une baraque complète à six en huit jours et faites-en un film, c’et ça qui sera cool !

    C’est à cause de connards de ton espèce que la France du 31 décembre 2099 sera toute noire.

    3+
  3. Ah Ben c’est sûr ! Quand on connaît l’état de délabrement de l’Afrique, c’est sur que leurs électriciens ont leurs qualifications à jour ! Ça me fait penser à une vidéo sur Réseau Libre on l’on voit un « technicien » du bâtiment (un nègre hein !) passant l’aspirateur alors que le tuyau n’est pas connecté sur le groupe d’aspiration !
    Je ne vous dis pas le lot de malfaçons et tout le saint frusquin qui attends les futurs acquéreurs, y compris les bailleurs sociaux. A ce propos, ça me laisse suggérer l’arrivée de constructions « à la va vite » pour héberger de plus en plus…de nègres !

    11+
  4. Allez, c’est parti, pour les insultes ! Mais, il se trouve, que dans une autre vie ……
    Si, nos gouvernements obligeaient vraiment, les chômeurs professionnels, les rois du R.S.A à travailler, le bâtiment ne serait pas obligé, de réclamer des immigrés, comme d’habitude (Immigrés, qui n’ont jamais construits la France, ils étaient simples manœuvres, les architectes, ingénieurs, chefs de chantier étaient français !)

    Je ne connais pas de responsables de sociétés de bâtiments !? Qui sont de gauche! Ils sont obligés de composer, avec des socialos. Si vous croyez que c’est plaisant d’avoir des melons, des noirs, fainéants, mauvais travailleurs, qui vous traitent de racistes, avec des menaces à prendre à compte, hors qu’ont les reprends à juste raison ! Certains, préféreraient vraiment avoir, de vrais français.

    De plus, les prix dégringolent, pour avoir des chantiers, certains employeurs, sont obligés d’avoir des travailleurs immigrés illégaux. Tous les politiques veulent leurs ronds points, pompes à fric, et à magouilles par excellence, mais une fois donné les dessous de table, il ne reste pas grand chose !

    Pour finir, dés qu’il y a des scandales, c’est toujours les entreprises, horribles constructeurs, promoteurs, qui sont les salopards. Il faut avoir fait Saint-Cyr, pour comprendre, que les  » patrons  », se passeraient bien, de passer à la toise ? Les vrais pourris, ceux qui n’ont jamais de problème, se sont les politique…. De tous bords. Il est des secteurs, où dans la profession, ils connaissent les tarifs de dessous de table de chaque politique.

    12+
    • Mouai ça c’est vouloir faire le « Grand Ecart » et les Pleurnicheries habituelles que l’on entend depuis les dernières « 40 Piteuses »pour excuser le moins disant récurrent salariale dans cette Corporation du B.T.P. et qui conduit à aller prendre des « Travailleurs Low Cost » partout en Afrique ou ailleurs chez les plus indigents de la Planête, et comme dit si bien le Proverbe : »Peu importe les Flacons, pourvue que ces Grands Patrons puissent continuer indéfiniment à avoir l’ivresse des Cîmes des « Sonnantes et Trébuchantes »…Plus Dupes de ces niaiseries pour faire avaler des couleuvres aussi grosses indéfiniment à nos Concitoyens…!!!

      6+
    • il y a peut-être du vrai mais vous passez sous silence le fait que c’est bien ce type d’entreprise qui ont amorcé la pompe à immigration dès les années 60 . D’abord dans les charbonnages, puis dans l’automobile , puis partout où une main d’œuvre non qualifiée et sous payée pouvait être substituée à un salariat de souche ou même étranger qualifié comme les Portugais. Jusqu’à 81 ça se limitait à ça et c’était encore gérable, puis en 80 c’est devenu un Grand Oeuvre, sous l’égide des FM, de la gauche black blanc beur, puis de la droite dite de gouvernement, même le FN y est venu peu à peu. L’immigration s’est substituée au Prochain de l’Evangile, toujours plus présente au point que les immigrés sur la voie de l’intégration se sont désintégrés dans tous les sens du terme dans les années 80/90.
      Aujourd’hui, gouvernés par des présidents ignares et aussi couillus qu’un castrat, nous assistons, sous nos yeux ébahis à l’érection de la Fraternité comme entrebailleur de porte au nom d’un raisonnement fait par une bande de lèche-babouches que personne n’ose remettre à leur place.

      4+
    • faire baisser les prix avec des illettrés égorgeurs à l’occasion payés comme les autres en vertu du Cdt, faut être con pour le croire ou n’avoir jamais dirigé un chantier
      La cause réelle de l’importation des musulmans est la recherche d’un lumpen électorat par les partis gauchiasses, faut être aveugle ou con pour ne pas le voir

      2+
    • personne ne t oblige a embaucher des émigrés,si tu en a c est que tu les as voulu,et quand tu vends le prix de la main d oeuvre cinq a six fois plus cher que tu les paies,ne dis pas que les prix dégringolent ils n arrêtent pas de monter

      1+
  5. Le problème c’est que l’éducation française a dénigré (et continue) les métiers manuels. Il fallait que tout le monde ait le bac pour cette socialope de Lang qui a bien miné le terrain. En Allemagne, être plombier ou électricien est très bien perçu. En France, ça a malheureusement été dévalorisé et ça a eu un impact sur le BTP. Je sais de quoi je parle, car feu mon papa était architecte, et avait un mal fou à trouver des maçons, électriciens etc compétents ! La manne portugaise est tarie. Mais ceci dit ce ne sont pas les migrants qui feront le boulot ! Ca c’est une connerie sans nom car non seulement ceux qui arrivent n’ont pas les compétences mais en plus ils ont un poil dans la main. Les blacks africains, mon papa ne pouvait plus les voir en peinture, entre les malfaçons et les jérémiades perpétuelles, ils sont un poids mort pour un chantier digne de ce nom.

    Jacques Chanut est un pantin du mondialisme qui touche pour faire venir ces migrants, je le qualifierais de passeur de haut rang ! S’il veut un black pour se faire troncher qu’il se barre en Afrique ! Ce n’est pas lui qui va redonner leurs lettres de noblesse aux métiers manuels et y intéresser nos chères têtes blondes !

    21+
  6. Et oui, cette grosse vermine est comme tous les patrons avides d’encaisser… Quoi d’étonnant !?
    Bouygues a construit sa fortune en profitant de l’après guerre pour écraser ses concurrents. Ces mafieux, sont en réseaux avec les politiciens, tout ce beau monde, fomente notre perdition, pour encore plus s’enrichir !

    14+
  7. Le patronat ‘français’, notamment dans le bâtiment, porte une écrasante responsabilité dans la tragédie française.
    Il ont ‘importé’, pour leurs profits exclusifs et avec cynisme, des millions et des millions d’allogènes, essentiellement musulmans, dont ils savaient pertinemment qu’ils étaient inassimilables.
    Privatisation des profits, socialisation des pertes…
    Leurs actions criminelles ne se sont pas limitées au sol de France, comme le démontre la scandaleuse affaire Lafarge, bailleur de fonds de Daesh.

    17+

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.